Toshiba Satellite R830-16K

Toshiba Satellite R830-16K

Un portable Satellite endurant qui aurait mérité un meilleur écran

Conçu en alliage de magnésium, le Toshiba Satellite R830-16K est bien équipé et offre une bonne autonomie. Mais sa dalle est un peu fade.

Ce Satellite R830-16K a de bons et de beaux atouts. Le charme s’opère assez rapidement. Son châssis, en alliage de magnésium et assez léger (1,45 kg) compte tenu de la présence d’un graveur de DVD, offre une sensation de robustesse (qu’on attend de ce type de machines nomades). Le capot rouge carmin est agréable à l’œil et au toucher. En effet, il ne retient pas les traces de doigts. Même constat à l’intérieur, la finition noir brossé au niveau des repose-poignets est réussie.

Et si on prend le temps de décoller toutes les étiquettes marketing, c’est encore mieux. Mais à ce stade, on regrette que les touches du clavier, aussi agréables à utiliser soient-elles (bien espacées et frappe courte), soient noires et brillantes (non rétroéclairées). Du coup, on voit très bien les traces de doigts. Profitons-en pour signaler la piètre qualité des haut-parleurs, ces derniers saturent dès qu’on pousse un peu le volume.

Une autonomie de 5 h et 45 min

Comme tout ultraportable, le Satellite R830-16K se doit d’offrir une bonne autonomie. C’est bel et bien le cas, le petit aura tenu 5 h 45 en lecture vidéo en boucle, avec la luminosité de l’écran poussée au maximum. Le hic, c’est que le maximum n’est guère convaincant. Nous avons mesuré une luminosité de 229 cd/m² (moyenne sur 5 points), ce qui place cet écran à rétroéclairage par LED à un niveau de qualité assez moyen.

Inutile d’envisager de baisser encore l’intensité pour gagner un peu en autonomie, à moins de vouloir travailler dans la pénombre ! Le revêtement mat de la dalle devrait permettre de travailler en plein air une fois la grisaille hivernale passée. Ajoutons que la luminosité, assez moyenne, accentue davantage le faible taux de contraste, que nous avons mesuré à 421:1 en moyenne sur 5 points.

Le Satellite R830-16K protège vos données

Il n’y a pas grand-chose à dire des performances du Toshiba R830-16K. Son processeur Intel Core i5 cadencé à 2,3 Ghz, ses 4 Go de mémoire vive et sa puce graphique Intel constituent une recette bien connue sur le segment des machines à usage bureautique. Et pour cause, cela suffit amplement ! On note même un bon point pour le stockage : le disque dur offre 640 Go (environ 540 Go disponibles en sortie de boîte).

Par ailleurs, la technologie Toshiba Easy Guard veille sur vos données en relevant les têtes de lecture du disque dur au moindre mouvement du portable, pour éviter la casse. La sécurité de l’ultraportable et des données passe par la reconnaissance faciale, possible grâce au logiciel qui utilise la webcam pour déverrouiller l’accès à Windows, après avoir reconnu le visage, préalablement enregistré.

Finissons par  la connectique. Un bon point car celle-ci comporte à la fois d’un port USB 3.0 et d’un port e-SATA (confondu à l’un des deux ports USB 2.0), garantissant des échanges de données rapides avec vos clés USB et autres disques durs externes.