MacBook Pro 15 pouces 2GHz Core i7 Apple

MacBook Pro 15 pouces 2GHz Core i7 Apple

Les MacBook Pro se font plus puissants et adoptent, avant tout le monde, la technologie Thunderbolt d’Intel.

La rumeur enflait, devenant chaque jour plus crédible, non seulement d’une mise à jour imminente et logique des MacBook Pro, mais aussi et surtout de l’intégration de Thunderbolt, la nouvelle technologie de connectique ultrarapide d’Intel, dans les nouveaux portables professionnels d’Apple.

Thunderbolt, l’entrée-sortie du futur
Tous les modèles – 13, 15 et 17 pouces – intègrent cette technologie d’entrée-sortie offrant des débits théoriques de 10 Gbit/s (dans les deux sens et avec ses spécifications actuelles), ce qui est deux fois plus rapide que l’USB 3.0 et presque 21 fois plus rapide que l’USB 2.0.
Thunderbolt est multifonction. Pour ce qui est de son aspect physique, elle a les traits d’un port Mini DisplayPort et peut donc servir à de nombreux usages. Il est ainsi possible d’en faire une sortie vidéo pour afficher de très hautes résolutions ou encore d’y connecter des périphériques : une baie Raid, Fiber Channel ou même des disques durs compatibles quand il y en aura.

Bien sûr, le défaut majeur de ce port est qu’il n’y en a qu’un, mais il est possible d’y connecter jusqu’à six périphériques, dont certains pourront d’ailleurs être alimentés par les 10 watts qu’il affiche. Que ceux qui ont investi dans des écrans ou des adaptateurs DisplayPort vers HDMI, DVI ou VGA se rassurent, leur matériel fonctionnera toujours.
Si Thunderbolt donne soudain un coup de vieux prématuré au fringant USB 3.0, que dire des deux ports USB 2.0 qu’Apple continue de proposer en sus du port FireWire 800 (12 fois moins rapide que la nouvelle technologie d’Intel) ? Interrogée sur l’absence d’USB 3.0 sur ses nouvelles machines, la firme déclare simplement qu’elle n’a aucune annonce à faire pour l’instant sur ce point.

MacBook Pro Une configuration encore renforcée

Apple réussit donc un coup d’éclat en étant le premier à adopter Thunderbolt, mais le reste de la configuration de ses MacBook Pro est lui aussi appréciable. Les nouveaux processeurs Intel, qui sont de la partie, devraient se montrer jusqu’à deux fois plus rapides que ceux présents dans la génération précédente, selon Apple. C’est d’ailleurs la première fois que le fabricant intègre un processeur à quatre cœurs dans certains de ses portables – uniquement dans les modèles de 15 et de 17 pouces.apple-macbook-pro-15-pouces-2-ghz-core-i7-3

Tous les CPU retenus intègrent la puce graphique Intel HD Graphics 3000 à 384 Mo de mémoire partagée – il y a 4 Go de mémoire vive de série sur tous les MacBook Pro. Si, sur les modèles de 13 pouces, cette puce est chargée de l’affichage de toutes les applications, sur le 15 pouces d’entrée de gamme, elle est associée à l’AMD Radeon HD 6490M (256 Mo) et, sur le deuxième 15 pouces et les 17 pouces, à l’AMD Radeon HD 6750M équipée de 1 Go de mémoire vidéo. Le passage de la puce Intel à la puce AMD se fait automatiquement selon l’utilisation, afin d’optimiser performance et autonomie.

MacBook Pro Deux petits plus

Enfin, pour les usages plus quotidiens, Apple a amélioré la Webcam intégrée. La caméra FaceTime est désormais qualifiée de HD et peut filmer en 720p. Autre petite amélioration : le lecteur de cartes SD est désormais compatible avec SDXC (2 To de stockage en maximum théorique. On note qu’il n’y a toujours pas de lecteur CompactFlash, dommage pour une machine professionnelle. Seul le 17 pouces évite cet écueil – pour peu que vous achetiez un adaptateur à brancher sur le lecteur ExpressCard/34.

MacBook Pro Stabilité des prix

La nouvelle gamme de  se compose de deux 13 pouces, vendus 1 149 et 1 449 euros (selon leur processeur et la taille de leur disque dur), de deux 15 pouces, à 1 749 et à 2 149 euros (selon leur processeur, leur carte graphique et la taille de leur disque dur) et d’un 17 pouces, dont le prix flirte avec les 2 500 euros. Les tarifs restent globalement inchangés, et tous les modèles sont d’ores et déjà disponibles.

pour

  • L’intégration de Thunderbolt
  • La configuration globale
  • Les prix stables

contre

  • L’absence d’USB 3.0, même si on peut imaginer un adaptateur USB 3.0-Thunderbolt
  • Les prix encore élevés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *